Faut-il arrêter le lait de croissance après 3 ans ?

Faut-il arrêter le lait de croissance après 3 ans ?

Chaque jour, les tout-petits grandissent et ont donc besoin de nutriments adaptés. À 3 ans, faut-il substituer leur lait de croissance par d'autres aliments ? Les réponses.

Tout savoir sur le lait de croissance

Lait de croissance et lait de vache : quelle différence ?
Entre le lait de vache et le lait de croissance, il y a deux grosses différences :

  • Le lait de croissance contient moins de protéines
  • Le lait de croissance est plus riche en fer

Lait de croissance : quelle quantité donner à son enfant ?
En général, la quantité recommandée est de 500 ml par jour à repartir sur les repas principaux et les goûters. Cela peut varier selon la quantité des autres aliments et selon l'appétit du bébé.

Peut-on remplacer le lait de croissance par du lait végétal ?

Les laits végétaux sont certes biologiques ; cependant, ils sont pauvres en calcium, en acides gras essentiels et en fer et par conséquent ne peuvent pas subvenir aux besoins nutritionnels de bébé. De plus, ils augmentent les risques d'allergies chez les tout-petits.

Lait de croissance : de 1 à 3 ans

Quand commencer le lait de croissance ?
Le lait de croissance doit relayer le lait de suite dès 1 an. Sa consommation se poursuit jusqu'à l'âge de 3 ans. Ainsi, il accompagne la diversification.

Pourquoi faut-il arrêter à 3 ans ?
À 3 ans, bébé a besoin d'autres éléments nutritifs pour assurer son développement. Le lait peut-être remplacé par du laitage afin de l'habituer progressivement à l'alimentation adulte.

Que faut-il donner à bébé après 3 ans ?

Aliments protidiques
Les aliments riches en protides sont conseillés par le Programme National Nutrition Santé (PNNS) aux enfants à partir de 3 ans. Ce sont les fromages, céréales, moules, thons, légumes secs, les volailles sans la peau et les œufs.

Les parapharmacies spécialisées dans les produits mères/enfants comme Pharmasimple commercialisent des préparations protidiques diététiques pour les enfants dès 3 ans. On vous conseille Protidiet Barres fraises et yaourt parce que c'est le choix numéro 1 des enfants.

Céréales, pommes de terre, légumes secs
À chaque repas, il faut que l'enfant prenne

  • De la céréale sous forme de pain, de pâtes, de riz, etc.
  • De la pomme de terre : frite, purée, etc.
  • Légumes secs en potage, en purée et sous forme de préparations en vinaigrette.
Il ne faut pas interdire la consommation des nourritures sucrées, dont les céréales chocolatées, le miel, les biscuits fourrés, et consorts. L'enfant a encore besoin de ces nourritures à son âge.

Fruits et légumes
Après 3 ans, l'enfant doit consommer au moins 400 g de légumes et de fruits par jour. Les préparations les plus simples sont les meilleures : entrées froides, purée de légumes, légumes farcis, légumes béchamel, etc.

Les fruits mûrs ménageront les dents de votre enfant. On peut les donner sous forme de jus de fruits frais ou brochette de fruits.

Produits laitiers
Le PNNS recommande une consommation de laitage 4 fois par jour ;  à chaque repas et au goûter, crème dessert, crêpes, tourtes, tarte, yaourts nature, fromages blancs.

Eau
Donnez de l'eau pure sans sirop à vos enfants dès le début de la diversification.

Les articles